Une boîte à goûter pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Une boîte à goûter pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire à l'école, Louis Defontaine a eu l'idée de créer une boîte pour recueillir les goûters encore emballés et dont les enfants ne voulaient pas. Ces denrées sont ensuite données aux Resto du Coeur à Haguenau.

Limiter le gaspillage alimentaire, c’est tous ensemble, chacun à son niveau, et ça commence par de la volonté et des idées ! Dans ce domaine, internet regorge de conseils en tout genre : « surveillez les étiquettes », « faites une liste de courses », « achetez les fruits et légumes moches », « apprenez à bien ranger votre frigo », etc. C’est bien, c’est très bien même. Mais il existe aussi des initiatives locales qui dépassent le cadre de notre cuisine et qui méritent d’être soulignées. Rencontre avec Louis Defontaine, 10 ans, élève au groupe scolaire Hans Haug de Niederbronn-les-Bains, et déjà engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

« Un jour à l’école j’ai vu des enfants jeter leur goûter encore emballé, je n’ai pas trouvé ça normal et j’ai voulu agir. » Et sa mère d’ajouter, non sans humour : « Il faut aussi dire que gourmand comme il est, ça ne lui serait jamais venu à l’esprit de jeter son goûter ! » Alors il a eu l’idée d’installer une boîte à l’école pour recueillir les goûters que les enfants ne veulent pas manger. Inspiré par les collectes organisées dans les supermarchés, Louis, aidé par 3 copains, a eu l’idée de donner ces goûters aux Restos du Cœur à Haguenau. Sa demande a bien sûr été très favorablement accueillie. Puis il a fallu expliquer son projet à la directrice de l’école et à ses camarades. « La directrice a tout de suite été d’accord et la boîte à goûter a été mise dans son bureau. Ensuite je suis passé dans toutes les classes pour expliquer le fonctionnement de cette boîte. Les élèves étaient partants. »
C’est aussi par conviction que le jeune Louis a voulu agir. Sensibilisé depuis petit à la préservation de l’environnement et au consommer local, Louis a rapidement pris conscience qu’on pouvait agir chacun à son niveau. « C’est vraiment son projet et nous l’avons laissé le mener comme il le voulait. Nous étions bien sûr là pour l’aider si besoin, pour faire l’affiche accompagnant la boîte par exemple. Nous sommes très fiers de lui, et fiers aussi de voir que nous lui avons transmis des valeurs et ce sens civique. », précise sa mère.
Gageons que cette belle initiative n’en est qu’à ses débuts, et qu’elle n’est que la première du genre de Louis! En attendant, il a été invité par les Restos du Cœur de Haguenau à passer une journée avec eux et participer à une distribution de denrées.

Quelques chiffres (source : site internet de l’ADEME) :
En France, 10 millions de tonnes d’aliments sont gaspillées par an.
Chaque Français gaspille en moyenne chaque année 50kg de nourriture lors de repas à la maison, au restaurant ou à la cantine, soit l’équivalent d’une centaine de repas ! Mais c’est à la maison que nous gaspillons le plus : chaque Français jette à la poubelle 29 kg d’aliments par an.
Il est possible de changer nos comportements afin de réduire les impacts de notre alimentation et d’atteindre l’objectif 2025 des pouvoirs publics : réduire de 50% le gaspillage alimentaire.

Plus d'infos par ici

Offres de logements
Demande de passeport
Menus de la cantine

Piscine
Moulin 9
Maison de l'archéologie
Délibérations
Organiser une manifesation
Marchés publics